MENU

Institut VEDECOM – Vers des mobilités plus durables

Publié le 18 septembre 2019 par Marilou

Suite à l’adhésion de VEDECOM, Philippe WATTEAU, Directeur Général a accepté de répondre à ces 4 questions.

ATEC ITS : Pouvez-vous présenter votre structure ?

Créé en février 2014, VEDECOM est un Institut pour la transition Energétique (ITE) dédié aux mobilités du futur, mis en place dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir du Gouvernement Français. Il est missionné par l’Etat pour faire collaborer l’écosystème des mobilités afin de développer une nouvelle filière des mobilités durables, c’est-à-dire électriques, autonomes et partagées. Unique en Europe, il réunit non seulement les acteurs de la filière automobile, mais aussi ceux de l’aéronautique ou des télécoms, les opérateurs d’infrastructures et de services du secteur de la mobilité, des établissements de recherche académique ou des collectivités locales d’Ile-de-France. Grâce à ses quelques 200 collaborateurs, l’Institut développe des technologies en rupture et une vision transversale des nouveaux usages centrée sur l’humain. Centre d’excellence coopératif, il ambitionne devenir l’Institut de recherche français de référence au niveau mondial, en tant que pionnier des nouvelles mobilités.

ATEC ITS : Quelles sont ses activités dans le domaine de la mobilité ?

La mission de VEDECOM est de développer de nouvelles technologies et de nouveaux services pour répondre aux enjeux des mobilités de demain. L’Institut mène des activités de R&D visant des niveaux de maturité technologiques (TLR) partant de 2-3 pour aller jusqu’à 6-7. Son activité va de l’innovation de rupture à l’expérimentation, en passant par la création de startups pour de nouveaux usages.

VEDECOM exerce en outre un rôle majeur dans le domaine de l’acceptabilité et coordonne, sous l’égide de l’Etat, les activités de l’écosystème pour une meilleure compréhension des freins et motivations relatifs aux innovations en matière de nouvelles mobilités. Il s’agit ainsi de préparer l’adoption de ces nouvelles solutions.

Dans le prolongement de cette activité de recherche, l’Institut propose enfin un programme de Formation pour favoriser le déploiement des mobilités innovantes et durables. Celui-ci vise aussi bien le développement de l’expertise technique au sein des filières que l’intégration des nouvelles mobilités dans les territoires, la sensibilisation du grand public ou encore l’attractivité des nouveaux métiers du secteur de la mobilité auprès des futurs actifs.

ATEC ITS : Quelles thématiques vous intéressent tout particulièrement ?

L’activité scientifique de VEDECOM se déploie dans trois grands domaines du secteur de la mobilité :

  • L’électrification des véhicules : réduire fortement l’empreinte environnementale des véhicules en faisant passer le véhicule électrique d’un marché de niche à un marché de masse :
  • La délégation de conduite et la connectivité : améliorer fortement la sécurité et la fluidité du trafic en introduisant des véhicules initiateurs de nouveaux usages de mobilité ;
  • La mobilité et l’énergie partagées : développer des services numériques d’aide à la mobilité pour favoriser de nouveaux usages de la mobilité plus respectueux de l’environnement et analyser les mobilités sur les territoires. Dans ce cadre, VEDECOM a également développé une forte expertise dans la compréhension du contexte juridique et assurantiel des nouvelles mobilités.

Pour quels motifs avez-vous décidé de rejoindre le réseau ATEC ITS France ?  

Regroupant plus de 50 membres et partenaires, l’Institut constitue un centre d’excellence mutualisé et un hub de recherche coopératif, fédérateur des meilleurs acteurs industriels et scientifiques internationaux des ITS. Il met ainsi en œuvre un écosystème unique en France pour mener des travaux de recherche et d’expérimentation pré-compétitives et pré-normatives en matière d’infrastructures connectées, de communications véhiculaires V2X, de cartographie collaborative, de développement de services de mobilités innovants…. Adhérer à l’ATEC-ITS était donc une évidence, afin d’être immergé dans l’écosystème et de participer pleinement aux échanges entre les professionnels de la mobilité.

Top